Menu
fermer

La maladie du rhizoctone brun est causée par le champignon du sol Rhizoctonia solani. Sur betterave, cette maladie provoque une pourriture brun foncé de la racine et du collet.

Déplacement

En champ, le développement du champignon est favorisé par la présence de plantes hôtes, des précipitations abondantes et des températures élevées au printemps et en été. Une mauvaise structure de sol stimule aussi sa prolifération.

La souche de Rhizoctonia solani responsable de la maladie du rhizoctone brun sur betterave possède une gamme d’hôtes relativement large: elle peut attaquer d’autres cultures (maïs, légumes, etc.), le ray-grass et certaines adventices. Les zones betteravières les plus touchées par la maladie sont souvent des zones où on cultive aussi le maïs.

Symptômes

La maladie se manifeste à la fin de l’été ou au début de l’automne. Les dégâts apparaissent sous la forme de foyers de petite taille qui s’agrandissent progressivement. Au niveau du feuillage, on observe un flétrissement qui évolue vers un dépérissement des feuilles. Celles-ci demeurent cependant attachées au collet et forment une rosette brune au milieu de laquelle de nouvelles feuilles apparaissent. Sur la racine et le collet, on observe une pourriture sèche de couleur brun foncé à noirâtre, en surface et/ou en profondeur.

On rencontre la maladie dans de nombreuses régions du monde et sur tout type de sol. En Europe, le champignon est présent dans certaines zones bien délimitées dans la plupart des régions betteravières. Dans les parcelles fortement infestées, les dégâts peuvent avoir des conséquences économiques significatives : importante perte de rendement, diminution de la richesse, augmentation de la tare terre, mauvaise qualité industrielle et stockage difficile.

Lutte

En Europe, aucun fongicide homologué n’est disponible pour combattre le rhizoctone brun. Dans le cas où une forte infestation est attendue pour l’année à venir, il est conseillé au planteur de lutter contre la maladie en combinant :

1. Mesures agronomiques appropriées

  • Allonger la rotation : de 3 à 5 ans entre deux cultures de betterave
  • Eviter les plantes hôtes du champignon dans la rotation et soigner le désherbage
  • Maintenir une bonne structure de sol (notamment en évitant la compaction du sol)
  • Eviter autant que possible le stockage de betteraves malades

2. Semis d’une variété double tolérante rhizomanie-rhizoctone brun

SESVanderHave est à la pointe des variétés double-tolérantes rhizomanie-rhizoctone brun. Les variétés doubles tolérantes proposées actuellement par SESVanderHave en France, en Belgique et aux Pays-Bas combinent une très bonne résistance à la maladie et d’excellentes performances en termes de rendement financier, de rendement racine et de teneur en sucre.

Fiche technique

Télécharger